Loi Pinel : comment optimiser son investissement

La loi Pinel permet de devenir propriétaire d’un bien immobilier tout en réduisant ses impôts sur le revenu. En effet, ce dispositif de défiscalisation récompense les contribuables qui investissent dans le neuf en leur octroyant une ristourne fiscale. En échange, le propriétaire met en location son logement sur une période de 6, 9 ou 12 ans et ce, dans une zone éligible du territoire.

Où acheter ?

investissement loi Pinel

Les biens éligibles au dispositif Pinel se trouvent dans des zones dites tendues du territoire. En zone A bis, A, B1 et, parfois, B2, l’offre en logement ne suffit pas à satisfaire la demande. Vous pourrez donc investir dans un logement neuf à Paris et sa banlieue, dans les grandes villes comme Marseille, Toulouse, Strasbourg, Lille, Bordeaux… Dans tous les cas, sachez évaluer le profil de la ville en fonction de votre projet immobilier. Une ville étudiante ? Optez pour l’achat d’un studio. Un quartier résidentiel ? Investissez dans une petite résidence avec jardin. Un quartier d’affaires en plein renouveau ? Visez une clientèle de jeunes actifs qui ont besoin d’un logement fonctionnel près d’une gare.

En ciblant clientèle, type de bien et adresse, vous optimisez vos chances de louer votre logement, ce qui est indispensable pour profiter de la loi Pinel. En effet, votre bien doit être loué dans l’année qui suit sa livraison ; et en cas de vacance, vous avez un an pour retrouver un locataire, sous peine de perdre votre avantage fiscal.

Le rendement locatif

C’est parce que votre logement est loué que vous pouvez profiter de la défiscalisation Pinel. Mais les loyers vont aussi vous permettre de rembourser votre logement. Pour calculer le rendement locatif de votre bien, prenez en compte les loyers sur la période de location en Pinel que vous avez choisie additionnés à l’avantage fiscal auquel vous avez droit.